III) L'utilisation des arômes dans l'industrie et le médecine

1) L'industrie

a) L'industrie alimentaire

Les arômes sont très utilisés dans le secteur alimentaire, ils permettent d’améliorer le goût de certains aliments et aussi de reproduire un goût spécifique dont le prix a l’état naturel est assez cher, où dont les ressources sont faibles.

Vers la fin des années 50 la production d’arôme a connu une expansion, avant il n’existait qu’une petite quantité d’arôme qui servait à parfumer les boissons et les tisanes. Les consommateurs ont émis de nouveaux besoins. Il fallait pouvoir fournir des produits de base, qui puissent être disponibles continuellement et de qualité car les denrées alimentaires subissent des contraintes. Elles ne peuvent pas être gardées dans n’importe quelle condition, certaines sont chères voir très chères. Leurs lieux de production peuvent devenir un obstacle également, du point de vu politique par exemple. Cela empêche donc la production constante des produits, et ne répond pas totalement aux attentes des consommateurs. Les arômes permettent de répondre à la demande car ils n’ont pas les mêmes contraintes. Comme vous l’avez vu précédemment ces aromes peuvent être de différentes compositions : artificielle ou naturelle.

 

Les fabriquants d’arômes possèdent une grande palette de saveurs, des plus courantes au plus farfelues et inconnues, l’arôme c’est adapté à toutes les situations. Ainsi nous pouvons trouver aisément l’arôme de citron, fraise, banane ou de café mais également l’arôme de moule, de morille de crevette ou de bœuf. Ces arômes sont utilisés dans des produits vendus déjà prêt, où l’arôme peut être vendu sous forme de petite bouteille identique à celle que nous avons utilisées à la fin de notre expérience. Le consommateur pourra lui-même se servir de ces arômes à petite dose dans ces préparations. Il suffit de quelques gouttes car l’arôme est très concentré. Il pourra être utilisé selon son type (salé, sucré, agrume, alcool, champignon…)  pour améliorer des préparations culinaires comme les pâtisseries (crèmes dessert, glaces, mousses...) ou la cuisine (sauces, crèmes, potages...)

Cependant ces arômes ne remplaceront pas à eux seuls la saveur principale de l’aliment, il est destiné à rehausser le goût.

 

b) Dans quel produit trouve t-on des arômes et quel est leur interêt?

On trouve des arômes dans divers produits alimentaires. Ces produits sont variés, du yaourt aux fruits, aux gâteaux en passant par les produits salés. Certain produit dont nous ne nous doutons pas contiennent des arômes. Voici quelques exemples :

Ainsi nous voyons la présence d'arômes dans de la purée déshydratée, de la biere aromatisée, des bonbons, des gateaux apéritifs, ou encore dans un flan en poudre. Les arômes sont présent dans tout types de produits, ils enrichissent les préparations vendu en masse.

2) Les arômes, des vertus médicinales 

Les industries utilisent les arômes dans leurs produits afin de mieux répondre aux attentes du consommateur. Cela fonctionne dans l’agroalimentaire, les cosmétiques ou l’industrie pharmaceutique.

Dans l’agroalimentaire, les consommateurs désirent un produit qui ne soit pas fade, avec un gout prononcé. Les industries essayent de reproduire le goût du « fait maison » qui a une meilleure réputation que le « déjà prêt », car le consommateur s’attend à un produit naturel qui doit être fort en goût. Les arômes sont ajoutés aux préparations industrielles pour s’approcher au maximum du goût naturel, qui peut nous remémorer des souvenirs parfois. Dans d’autre cas, le but de l’arôme est de créer un goût qui ne se trouve pas dans la nature tel que le gout « barbe à papa » ou « bubble gum ». Les arômes enrichissent le goût des aliments.  De plus, avec la vague des produits « bio », les aromes naturels sont mis en avant, comme dans les produits minceur, compotes ou de nouvelles pates de fruits. C’est un gage de confiance pour les potentiels acheteurs.

Dans les produits cosmétiques, le but est le même ; améliorer la perception du produit par le consommateur. Le produit doit être agréable à sentir, c’est un avantage de vente qui plait aux personnes. Les arômes de fruits vont parfumer les produits et avoir un impact sur la personne qui s’en servira. Les arômes jouerons un rôle sur le mental, et la satisfaction. Un produit aromatisé plaira d’avantage qu’un produit « sans odeur », il est plus attractif.

Pour l’industrie pharmaceutique le but reste le même, les aromes viendrons améliorer le goût de certain médicament dans le but de le faire apprécier aux patients.

Dans chaque zone, le but reste quasiment le même : satisfaire le consommateur, amélioré le rendu du produit, de l’enrichir en saveurs. Le principe est celui en quelque sorte du marketing car les arômes améliorent les sensations du client vis-à-vis d’un produit.

Le prix d'achat des arômes varie selon plusieurs critères:

·         La concentration en matières aromatisantes : Ces matières sont ajoutées a un support d'arôme qui peut être solide (sel, sucre...) ou liquide (éthanol, huile de tournesol, sirop de sucre...). Ce support ne coute quasiment rien par rapport au coût total de fabrication, ce sont les quantités de matières premières aromatisantes (MPA) qui vont faire le prix. Il faut mettre en relation le prix et la concentration des aromes pour savoir lequel sera le plus rentable pour la fabrication. Car un produit peu concentré et donc peu cher peut être moins rentable qu'un produit concentré et couteux car cela dépend des quantités voulu.

·         La quantité souhaitée : comme tout commerce plus les réserves sont importante moins le produit est cher.

·         La complexité de l’arôme : le nombre de molécules dont il est composé.

·         La nature de l’arôme : naturel ou synthétique. Dns la plupart des cas, une molécule naturelle coute plus chère qu’une molécule de synthèse quand il existe des équivalents. On trouve également des molécules artificielles ( qui n’existent pas dans la nature) qui coutent très chères.

Par exemple pour la gousse de vanille, son prix peut varier en fonction de la production de l’année, de son origine géographique, de sa qualité, de la teneur en vaniline…

 

 

 

a) L'aromathérapie

   L’aromathérapie est une médecine douce fondée sur l’utilisation d’huiles essentielles extraites de plantes aromatiques. Elles peuvent être administrées par voie externe ou internes. Cela permet de soulager et de détendre.

Les odeurs ont une grande influence sur notre psychisme. Certaines odeurs peuvent par exemple nous donner la nausée ou nous ouvrir l’appétit, quant à d’autres, elles peuvent nous rendre nostalgique ou heureux. Pour autant pouvons-nous dire que ces odeurs sont suffisamment puissantes pour prévenir ou guérir les troubles de l’organisme ?

Les propriétés curatives (visant à la guérison d’un malade) des arômes des plantes sont utilisées depuis des siècles, mais la popularité de l’aromathérapie grandie de jour en jour.

 Histoire

   Les huiles aromatiques végétales étaient utilisées à des fins médicales en 3500 avant J.C. par les égyptiens puis plus tard par les grecs et les romains. Le mot « aromathérapie » a fait son apparition sous le sens que nous connaissons en 1937 avec le chimiste français René Grattefossé. Il a fait cette découverte par hasard dans son laboratoire de parfums. Il s’est brulé lors d’une expérience et a plongé sa main immédiatement dans un bocal d’huiles essentielles de lavande sans réfléchir. Sa blessure s’est très rapidement résorbée et a très bien cicatrisée. Il a ensuite approfondit ses recherches sur les propriétés antiseptiques des huiles qui ce sont avérées bien plus efficaces que certains antiseptiques de synthèse. Il a découvert qu’une huile utilisée dans son intégralité est beaucoup plus efficace que lorsque l’on utilise ses composants séparément.

  Au cours de la Seconde Guerre Mondiale, le chirurgien Jean Vallet s’est intéressé à son tour aux huiles essentielles et à leurs effets sur les blessures humaines. Depuis l’aromathérapie suscite un grand intérêt.

 La médecine

   La médecine tend aujourd’hui à s’intéresser à de nouvelles plantes comme source de médicament. On estime dans les forets tropicales, environ une espèce sur 2000 peu fournir ou fournit un médicament. Les aromathérapeutes se servent de l’huile concentrée des plantes qui contiennent des principes actifs, ce que l’on appelle huile essentielle. Ces huiles peuvent être extraites de différentes parties de la plante : des pétales, des graines, des fruits, des feuilles, des branches, de l’écorce ou des racines. De ces extractions on obtient différentes huiles comme avec l’exemple de l’oranger, de sa fleur on obtient le néroli, de son fruit l’huile d’orange tandis que le zeste de certaines espèces d’oranges produisent l’essence de bergamote.

 

L’obtention des huiles

Il existe trois méthodes pour extraire l’huile essentielle des plantes. La première est la pression à froid qui convient pour obtenir les zestes des agrumes. Le seconde, la plus courante est la distillation que nous effectuons dans notre TPE partie I. Cette méthode n’est applicable que pour les fleurs et les plantes qui ne se décomposent pas, comme la lavande ou la citronnelle, car certaines fleurs comme la rose sont très fragiles et leurs huiles essentielles se dégradent au cours de la distillation. Dans ce cas on utilise la troisième méthode où intervient un solvant volatil. Les fleurs sont rincées dans ce solvant qui peut être de l’alcool, hexane ou benzène. Les pétales vont alors se ramollir et provoquer la dissolution de l’essence. Le liquide absolu est alors placé dans une centrifugeuse qui sépare les substances par densité. La distillation s’opère à des conditions de température extrêmement bases.

Cette technique à cependant un inconvénient : la longueur des opérations, qui peuvent durer 20 jours. Le rendement est faible, pour 1kg d’absolu de jasmin, il faut six millions de fleurs environ. Ces inconvénients expliquent le prix très couteux de certaine huile.  

Utilisation

Les différentes huiles essentielles sont utilisées pour les fonctions de leurs principes actifs. Par exemple l'huile de l’arbre à thé est connue pour ses propriétés stimulantes pour l'organisme et le système immunitaire. D’autres huiles sont connues pour leurs effets psychologiques, comme le patchouli et la mandarine qui sont relaxantes.

Il existe différentes façon de les utiliser, elles peuvent être prescrites par un spécialiste ou de soi-même. La méthode la plus rependu consiste à mélanger une ou plusieurs huiles essentielles à une base oléagineuse comme de l'huile d'amande douce ou de pépin de raisin afin de faciliter son absorption. Une fois le mélange effectué il suffit de l'appliquer en massage. Lors de la pénétration de l'huile dans la peau, les essences végétales pénètrent dans le sang et celui-ci les conduit vers les zones à soigner. On peut également utiliser les huiles dans le bain, en très petites quantités car elles sont très concentrées. L'immersion dans l'eau s'accumulera avec les bienfaits des huiles. Il est possible d'inhaler les huiles sur des compresses ou de parfumer la pièce avec celles-ci.

Précaution

Certaines huiles sont plus concentrées que d'autres. Il faut donc faire très attention au dosage, et n'utiliser que de petites quantités car elles peuvent irriter la peau. Pour les personnes qui ont la peau sensible, deux gouttes d'essence de citron suffisent car c'est une essence très puissante. Les huiles essentielles ne doivent jamais être utilisé non diluées à même la peau car leur concentration est extrêmement forte c'est pour cela qu'elles sont mélangées à une base oléagineuse. Il ne faut pas utiliser ces huiles n'importe comment, les femmes enceintes ou les personnes présentant des allergies devraient en éviter l’utilisation sauf si celles-ci ont été prescrites par un praticien expérimenté.

Achat, conservation

 Pour acheter une huile essentielle il est important de s'assurer que celle-ci est bien une essence pure. Sa consistance doit être assez fluide, odorante et onctueuse. Son prix élevé est un indicateur de sa qualité, il est préférable de les acheter chez un pharmacien, un herboriste ou dans un magasin diététique plutôt que dans une grande surface. Une fois achetée les huiles doivent être conservées donc des conditions adéquates car ce sont des huiles volatiles qui s'évaporent rapidement lorsqu'elles sont à l'air libre. Pour qu'elles gardent leurs bienfaits il faut les placer dans un endroit sec, frais et à l’abri de la lumière. Elles doivent être dans des bouteilles hermétiques. Conservées dans ces conditions les huiles sont utilisables deux ans.

 

 b) Quelques exemples de vertus données aux huiles essentielles

 Pour le citron que nous avons pris comme exemple tout au long de ce TPE, son huile essentielle a des vertus digestives et purifiantes. On peut l'utiliser dans des infusions ou en masque par exemple.

L'huile essentielle de cannelle a des vertus anti-microbiennes, et vitalisantes. On peut s'en servir en grog anti-grippe ou en inffusion tonique.

L'huile essentielle du pamplemousse est connue pour ses actions sur la digestion et ses actifs minceur pour combattre la "peau d'orange". L'huile essentielle de pamplemousse a des effets (limités) sur les excès alimentaires.

L'huile essantielle de térébenthine a des effets sur les articulations, les muscles et les bronches.

Celle du clou de girofles a des vertus pour l'hygiène bucco-dentaire. Quant à celle de bergamote, elle a des effets sur les baisses de moral ou les déprimes.

On peut trouver facilement ces huiles essentielles en magasin ainsi que differentes "recettes" pour les utiliser.

 

Commentaires (2)

1. Louis Vuitton Handbags (site web) 09/03/2012

Louis Vuitton Handbags
Louis Vuitton can be
Louis Vuitton Outlet seen all
Louis Vuitton Sale over the place.

2. coach sunglasses (site web) 30/03/2012

<a href="http://www.newcoachoutletonline.net">coach outlet store online</a>
2012 Best Coach Outlet Store Online offers you authentic coach outlet, sale 2012 new style coach sunglasses,bags,wallets and purses, buy Cheap Coach from Coach Outlet Online Store enjoy free shipping on orders over $100 Coach Outlet products.
<a href="http://www.newcoachoutletonline.net">coach sunglasses</a>
Coach Sunglasses 2012 New Style olive.Coach sunglasses have a perfect frame design and fashion style, the most advanced UV protection technology, well off women's temperament.Minimalist style sophisticated and stylish, with it, improve your overall image.
<a href="http://www.newcoachoutletonline.net">coach handbags</a>
Designer handbags are a good investment for any woman.If shoes maketh the man, bags maketh the modern woman, according to one fashion expert. Tahira Yaqoob investigates why designer handbags are no longer the preserve of the very rich, and how a good choice can be an investment as well as an accessory.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site