Conclusion

 

Pour conclure, on distingue trois catégories d'arômes : arôme naturel, arôme naturel identique et arôme artificiel. Un arômes ne correspond pas à une molécule mais à des centaines de molècules, et certaines ont un assemblage trop complexe pour être copiées comme par exemple l'arôme de chocolat. Les scientiques peuvent identifier la plupart des composants des arômes mais ils n'arrivent pas encore à tous les copier à l'identique, ils s'en rapprochent cependant. Les arômes sont perçu par le sens gustatif et olfactif, les sensations sont transmises au cerveau via un reseau spécifique, celui-ci les identifie et les traduit. Les arôme ont aussi un impact sur notre systeme psychique, il fait par exemple participer notre mémoire olfactive.C'est à dire que certain arôme peuvent nous rapeller des souvenirs. Les arômes apportent aussi un plus à l'alimentation, ils égaillent les boustifailles que nous mangeons, ce qui apporte un plaisir plus intense pour le consomateur. De là vient le besoin de l'industrie agro-alimentaire et des cosmétiques de les utiliser car ils permettent d'enrichir la saveur des denrées et l'odeur des cosmetiques. L'aromathérapie c'est développer depuis peu, grâce aux arômes et connait un succès grandissant. Ils existe une très grande diversité d'arôme, les naturels sont mis en avant par la vague des produit "bio". Les arômes repondent bien aux besoin marqueting des industries, peut importe le type.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site